Jouer au casino en ligne

jeux de casino

jeux casino en ligne : Deuxième accord white-label pour Topjack

pub

Le fournisseur de loterie à gain instantané et de jeux de casino à méga jackpot Topjack Games a signé un accord avec le propriétaire, développeur et filiale de casino Orient Play. Cet accord est le deuxième du genre partenariat white-label depuis le lancement de Topjack plus tôt ce mois.

«Le produit Topjack Games est un coup de pioche », a déclaré le directeur des opérations d’Orient Play, Anna Babola. ‘Leur loterie à gain instantané et les jeux de casino à méga jackpot nous aidera à acquérir, convertir, et retenir les joueurs. Le produit Topjack est le moyen idéal pour ajouter des revenus supplémentaires à travers les joueurs de notre plateforme. »

Topjack, qui est assuré par Lloyd's of London, offre aux joueurs et partenaires l'accès à plusieurs millions de jackpots instantanés sur les des machines à sous, loterie instantanée, keno, poker vidéo, bingo et qui ne nécessitent pas de liquidité du joueur ou l'ensemencement de jackpot.

«Nous sommes époustouflés par la réaction», a déclaré le fondateur de Topjack Games, Nick Lynes, «Deux offres dans deux semaines est un lancement de rêve pour nous et tout ce pourquoi nous avons fait des efforts. Il a fallu beaucoup de temps pour développer et mettre ce concept sur le marché. Il semble qu'il y ait une forte demande de jeux de mega jackpot à liquidités libre et assurés. Nous sommes impatients de travailler avec nos nouveaux partenaires commerciaux et avons plus à venir. »

«C'est incroyable de voir que nous avons réussi à inscrire deux white labels depuis le lancement. Je suis ravi que les gens puissent voir le potentiel de notre produit. Attention aux autres annonces à venir bientôt. »

L’un des meilleurs site de divertissement spécialiste sur le casino sur internet

un thème unique au monde, Casino Bellevue, est un Casino du web unique dans son domaine. Car, Casino Bellevue est le premier Casino en ligne nomade proposant à ses clients de multiples conditions idéales de distraction.

beelvue casino


Une grande variation de jeux en ligne.

Pourvu de plus de 210 jeux, le Casino Bellevue vous embarque à bord d'un opulent bateau de luxe, en proposant a ses  clients les jeux classiques blackjack, Video Poker et Roulette ainsi qu'une immense diversité de slots machines.

Amusez-vous en totale fiabilité

Soutenu par la technologie Real Time Gaming et géré par une équipe de professionnels, le Casino Bellevue met tout en oeuvre pour faire de votre expérience de jeux, un itinéraire sécurisé et agréable.

Un Casino dévoué et équitable

Disposant d'une licence valide et administrée par la Kahnawake Gaming Commission localisée au Québec, Le Casino Bellevue a une politique de jeu sincère, impartial et sécurisée.

Le pourcentage de redistribution des jeux est méticuleusement vérifié et régulé par l'organisme TST.

Une offre exceptionnelle de promotions

Au gré de son chemin et de ses escales, le Casino Bellevue vous propose, une variété de promotions plus exotiques les unes que les autres ainsi que des jeux de tournois pour gagner de multiples voyages dans le monde tout entier.

Avide de découverte et de rêve, le Casino Bellevue vous permet de combiner divertissement de jouer et le dépaysement de la croisière. Profitez de multiples conditions de jeux les plus intéressantes du net et prenez un billet  pour décrocher l'un de nos bonus inédits (croisières, événements sportifs internationaux, événements culturels cosmopolites, divertissements, cadeaux etc.)
 

le fournisseur de jeux de casino chartwell rachete Amaya Gaming

Le fournisseur de logiciels de jeux Chartwell Technology Incorporated a annoncé que son projet d'acquisition par son homonyme canadien Amaya Gaming Group Incorporated a été achevé.

Basée à Calgary, Chartwell, la société mère pour Chartwell Games (International) Limited, a annoncé en mai qu'elle avait conclu une «convention d'arrangement» d’achat par Amaya et cette transaction a été approuvée à l'unanimité sous le Business Corporation Act (Alberta), mardi dernier, suite à une assemblée extraordinaire des actionnaires.

«Nous sommes ravis de la clôture de l'acquisition de Chartwell», a déclaré David Baazov, président et chef de direction d’Amaya basée à Montréal.

«Cela scelle une initiative stratégique majeure pour renforcer notre portefeuille de jeux interactifs et d'étendre l'évolutivité des offres de solutions de notre gouvernement. Amaya est bien positionnée pour tirer parti des technologies acquises et les synergies résultant pour étendre son empreinte dans le domaine régi par le gouvernement de jeux interactifs. »

Amaya est un spécialiste du jeu basé sur serveur et sur réseau et a acquis la totalité des actions émises par Chartwell par voie de « transaction libre » pour 22,7 millions de dollars CAN (23,63 millions de dollars). Depuis qu'il a été acheté, Chartwell a été radié de la Bourse de Toronto avec Amaya accordant à ses employés un total de 456 000 options à un prix d'exercice de 2,85 $ chacun.

«  Le mélange d’activités diversifiés d’Amaya et  Chartwell est vraiment complémentaires et va offrir une proposition alléchante à tous les intervenants allant de l'avant", a déclaré Darold Parken, président et directeur général de Chartwell.

«Cette combinaison apporte d'énormes opportunités mondiales à la fois dans les arènes de jeu terrestre et en ligne et témoigne de la convergence que l'industrie connaît aujourd'hui. Comme nous exécutons la fusion et profitons pleinement des synergies dans le fonctionnement, le développement, les produits et les services, nous devenons un concurrent beaucoup plus fort. »

Savez-vous tout sur le Blackjack?

Les origines du Blackjack reposent sur une légende racontant sa familiarité avec le jeu français « Chemin de fer » qui est une variante du baccarat. Il aurait été joué pour la première fois au XVIIIème siècle sous le nom de « Vingt-et-un » ou « Twenty One ». Aujourd’hui, le Blackjack est le jeu le plus prisé des adeptes des casinos français à travers le monde.

Le principe du jeu est simple : le joueur qui possède en même temps l’As et le Valet de pique gagne une somme d’argent supplémentaire. En effet, le nom de « Blackjack » vient de « jack » pour le valet de pique en anglais et de « black » pour noir, qui est la couleur de la feuille de pique. Ce joueur possède alors la main ou la combinaison la plus forte.

Le Blackjack, un jeu auparavant banni

Au XIXème siècle, lorsque le Blackjack était introduit aux Etats-Unis, les jeux de casinos furent interdits par la loi. Les Américains commençaient pourtant à aimer ce jeu et continuaient à jouer au Blackjack en cachette. Le gouvernement américain, à la tête de la première puissance mondiale estimait que le blackjack menait à la corruption et à la propagation des crimes organisés par la mafia. Une loi fut ainsi votée en 1910, stipulant que les jeux de casinos étaient illégaux. Constatant que de plus en plus de personnes s’étaient embarquées dans cette chasse au trésor et cette course infernale contre la loi, le gouvernement américain décida d’abolir les jeux de casinos dans certains Etats. Mais en 1930, le Blackjack fut légalisé au Nevada et dans l’Etat du New Jersey. Peu à peu, il retrouva sa place jusqu’en France, où le jeu fut à nouveau autorisé en 1969. Pour plus de précautions, le gouvernement américain publia alors des lois protégeant les joueurs.

Des ouvrages dédiés au Blackjack

Comme les règles du jeu et le comptage des cartes étaient assez flous, certains professeurs et théoriciens se mirent à publier des ouvrages, proposant des règlements mathématiques logiques avec plusieurs façons de gagner au Blackjack. Ces livres étaient devenus des références en matière de jeu et  les méthodes décrites par ces scientifiques furent adoptées comme stratégies de base au Blackjack. Ce fut le cas d’un article intitulé « La stratégie optimale au Blackjack », écrit par Roger Baldwin en 1956, publié dans le journal de l’association américaine des statistiques. Mathématicien de renom, Baldwin décrivit avec études au préalable des probabilités de gain en fonction des cartes du donneur et du joueur. Cette stratégie de base donnait un avantage au joueur lambda car permettait la diminution des gains des casinos à 1%. Ce pourcentage paraît minime mais peut rapporter gros au joueur.

« Battez le croupier »

C’est le titre d’un livre qui avait battu les records de vente lors de sa publication en 1962. À travers ses études, le professeur Edward Thorp développa plusieurs méthodes pour compter les cartes. Apparemment simples et efficaces, « Battez le croupier » était le miracle tant attendu par les joueurs invétérés du Blackjack. Les stratégies et des initiations au comptage de cartes avancées par le professeur ont permis à plusieurs milliers de joueurs à travers le monde de gagner si facilement et rapidement au Blackjack. Cependant, ces méthodes n’étaient pas accessibles à tous les joueurs, surtout débutants, car les formules proposées étaient des plus avancées et requièrent une dure vigilance et une certaine adresse. Plusieurs joueurs ont cru que les méthodes du professeur Edward Thorp leur permettraient de tricher et de manipuler le croupier facilement. A l’issu de cet écrit, certains casinos ont du changer les règles du jeu, les menant à leur avantage. Mais cela n’a pu durer car les joueurs protestèrent de plus bel en forçant les maisons de jeux à revenir aux règles précédentes. « Battez le croupier » est devenu un livre légendaire qui a marqué l’histoire du Blackjack, bref, le premier révolutionnaire des jeux.

Les compteurs de cartes des années 1960

Après la publication de cet ouvrage du professeur Thorp, plusieurs hommes sont devenus des compteurs de cartes professionnels. Ils étaient engagés puis payés pour déterminer les jeux favorables à certains joueurs. Ceci étant, ils augmentaient la mise à un niveau considérablement élevé. Redoutables « machines de guerre », ces compteurs de  cartes professionnels ont réussi leur vie et étaient devenus des millionnaires incontestés. Craignant de voir leurs casinos « piétinés » par la force inouïe de ces hommes, les propriétaires finirent par abandonner les jeux de cartes simples au Blackjack pour les remplacer par le « sabot », qui consiste à utiliser 5 à 8 jeux par partie. L’affaire s’était compliquée au fil du temps, surtout pour les joueurs débutants et moyens. Mais malgré cette difficulté, et le fait que les compteurs de cartes n’ont plus ce privilège d’auparavant, le Blackjack  reste le jeu favori des amateurs de casinos, et ce, incontestablement, jusqu’à nos jours.

Addiction aux jeux d’argent : quand le jeu devient une maladie

Les profils de joueurs facilement dépendants aux jeux d’argent

Les signes précurseurs de la dépendance aux jeux d’argent sont difficiles à reconnaître. Le jeu peut-être une échappatoire pour certains joueurs compulsifs, au même titre que l’alcool, ou la drogue. Comme toutes personnes dépendantes, il leur est pénible de croire qu’elles en sont arrivées là. Les joueurs pathologiques peuvent être classés en deux catégories : ceux qui sont pris dans le cercle vicieux du jeu, et ceux qui jouent pour oublier leurs problèmes. Si les adeptes commencent généralement à jouer pour le plaisir, la première catégorie de joueurs compulsifs se met à jouer pour de l’argent, grisée par les gains déjà accumulés.

Au bout du compte, le joueur a misé une somme qu’il n’était pas prêt à perdre. Il essaie alors de se reconstruire ou de « se refaire ». Pris dans le tourbillon, il n’arrive plus à s’arrêter et devient dépendant. Pour la deuxième catégorie de joueurs, leur incapacité à s’arrêter trahissent souvent des faiblesses psychologiques. Ces joueurs pensent à tort que le jeu pourrait régler leurs problèmes. D’autres essaient de prouver quelque chose. Leur besoin d’être reconnu passe par un succès extraordinaire et non par leur valeur réelle.

Comment sortir de l’addiction aux jeux d’argent ?

Dans tous les cas, les joueurs compulsifs conçoivent la réussite personnelle comme une réussite financière spectaculaire. Ces personnes sont d’habitude stressées et ont souvent du mal à trouver le sommeil. Elles connaissent également des sautes d’humeur et sont souvent irritables. Dès lors que leur entourage prend conscience de leur état, un soutien psychologique devient primordial.

Les joueurs victimes de cette pathologie demandent rarement de l’aide. Il revient donc à la famille et aux amis de les soutenir. Une prise en charge est recommandée. On peut les encourager à intégrer des groupes de paroles pour « joueurs anonymes ». Si peu de médecins sont spécialisés dans la guérison de l’addiction aux jeux, des consultations sont toujours utiles. Aujourd’hui, de plus en plus de moyens sont mis en œuvre pour soigner cette maladie.

Les joueurs ne sont pas à l’abri d’une rechute, c’est pourquoi un suivi est préconisé dans de telles situations. L’abstinence totale est le travail le plus dur pour les joueurs compulsifs, comme dans tous les cas de dépendance. Bref, il vaut mieux connaître ses limites avant de se lancer dans le jeu.