Jouer au casino en ligne

poker

bwin.party améliore son domaine PartyPoker.com

party pokerLe fournisseur de jeux en ligne bwin.party digital entertainment a annoncé qu'il lancera bientôt une nouvelle identité de marque pour son domaine PartyPoker.com qui est définie pour inclure un logo redessiné et des fonctionnalités logicielles innovantes.

bwin.party digital entertainment à Gibraltar a révélé que l’apparence fraiche du site ne reflète pas une rupture nette avec le passé tandis qu’un schéma de couleur orange sera indicatif de positivité, de possibilités et de nouveaux départs.

le mois d’octobre a vu bwin.party digital entertainment s’associer avec la société américaine de jeu social Zynga Incorporated pour lancer des offres de poker et de casino en argent réel pour le marché britannique et le domaine new-look PartyPoker.com est prévu incorporer cette technologie afin d'offrir aux joueurs une expérience encore plus unique.

La refonte verra également l'introduction de missions et de réalisations pour offrir aux joueurs encore plus de choix avec des promotions uniques comme la campagne Road To Old Trafford en cours du site continu.

Yong publie une campagne de ralliement pour l’ISPT

Rob Yong, le fondateur de la salle de poker primé de Nottingham, Dusk Till Dawn (DTD), a pris des pages du magazine Bluff Europe pour lancer une campagne de ralliement pour l’évènement inaugural International Stadiums Poker Tour (ISPT) à Wembley.

DTD exploitera et gèrera le tournoi à la maison du football et peut-être le plus important, garantira le premier prix de 1 million €.

« La chose la plus excitante à propos de ce tournoi, en dehors de la garantie financière est qu'il s'agit d'une situation unique, » a déclaré Rob à Bluff Europe. « ISPT a réservé le stade de Wembley pendant une semaine pour une importante somme d'argent et nous avons la possibilité d’utiliser cet établissement. Cette chance peut ne jamais se reproduire dans nos vies. »

L'événement en direct aura lieu du 31 mai au 5 juin 2013 au stade iconique de Londres, avec des joueurs ayant qualifié d'une série de 300 € de jour premiers, joué en ligne partout dans le monde. Dix pour cent du champ de chaque jour ira à Wembley avec leur pile de première journée accumulée pour jouer pour le grand prix. Un radeau de satellites en ligne du Royaume Uni sur dusktilldawnpoker.com a été programmé à partir de la dernière semaine d'avril.

Yong a appelé la communauté du poker britannique à s'unir et à de supporter un événement qui ne se produira potentiellement qu'une fois dans un de vie et a expliqué la raison pour laquelle DTD est en mesure de livrer.

« Vous avez l'industrie, vous avez des joueurs de poker et je pense que notre position est entre les deux, donc nous avons une chance de s'unir tous ensemble », a déclaré Yong. « Je serais ravie d'avoir, sur une base continue, dans une certaine forme, le plus grand événement de poker en Europe au Royaume-Uni, avec toute l'industrie du poker britannique impliquée. »

L'interview complète est disponible dans le numéro d'Avril de Bluff Europe ou en ligne sur http://bit.ly/Z6DwJC.

En quoi consiste l’option No Limit du Texas Hold’em Poker?

Le Texas Hold’em est la variante de poker la plus couramment jouée dans les tournois amateurs ou professionnels, dans la version No Limit. Des sommes faramineuses peuvent être engagées dans des parties sans limites, c’est pourquoi il ne convient pas aux joueurs prudents ou ceux qui ne connaissent pas trop le poker. Les parties de Hold’em No Limit sont plus difficiles que les parties jouées en Limit. Cependant, il s’agit aussi de la variante nécessitant le plus de stratégie et de talent. Souvent considéré comme la Cadillac du Poker, le Texas Hold’em sans limite est la version officielle des plus grands tournois de poker.

Le déroulement des jeux est le même que pour le Texas Hold’em de base. Pour distribuer les sept cartes formant le jeu, le dealer donne d’abord deux cartes à chaque joueur. Pour la distribution suivante, il distribuera les trois cartes communautaires au centre de la table. Pour les deux derniers tours, une autre carte communautaire sera jouée à chaque fois. Chaque distribution de cartes est suivie de tours d’enchères appelées rues. Il existe donc quatre rues différentes pour une partie de Texas Hold’em Poker. Le premier tour est le pré-flop, ensuite il y a le flop, le turn et la river. Ces règles ne varient pas quelle que soit la limite appliquée. Cette dernière n’influe que sur les conditions de mise.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le Texas Hold’em sans limites n’est pas réservé aux joueurs riches. Certaines règles ont été établies pour permettre au plus grand nombre de participer à une partie de ‘sans limite’. Comme le Texas Hold’em Poker Sans Limites est la version la plus jouée dans les championnats du monde et autres tournois prestigieux, il faut que la majorité des joueurs puissent prendre part à ces parties. C’est la raison pour laquelle il existe une limite à la cave dont un joueur doit s’acquitter pour s’asseoir à une table sans limite. La plupart du temps, les caves demandées varient de cinquante à cent euros.

Pour le Texas Hold’em Poker, l’option ‘sans limites’ ne s’applique pas à la relance minimale. Le joueur n’est pas libre de relancer de n’importe quelle somme qu’il désire. En fait, pour faire une relance, il doit au moins parier sur le double de la mise précédente. Seul le joueur qui mise en premier peut parier absolument toutes les sommes qui lui conviennent. Lorsque la mise ou la relance précédente est de cinq euros, le joueur suivant à relancer doit engager au moins dix euros. Si un autre joueur veut faire une relance, il doit aussi s’acquitter de vingt euros au minimum.

En résumé, la mise minimale est imposée. Cependant, contrairement aux autres variantes, il n’existe aucune mise maximale. Cette dernière n’est pas imposée par une somme précisée à l’avance ou encore par la valeur du pot. Un joueur est donc autorisé à miser tous ses jetons au cours de la partie.
Les joueurs qui font tapis posent une configuration de jeux différente. En général, un joueur mise tout lorsqu’il ne possède plus assez de jetons pour suivre les relances. Le pot est donc divisé en deux parties distinctes. D’un côté, le pot traditionnel contient la valeur misée par le joueur qui a fait tapis. Comme les autres joueurs peuvent encore suivre la relance précédente, les mises supplémentaires sont placées dans un pot parallèle. A la fin de jeu, si le joueur ayant fait tapis gagne la partie, il ne remporte que le premier pot. Les joueurs restants élisent la deuxième meilleure main et ce dernier remportera le pot parallèle. Si le joueur ‘All-in’ ne gagne pas, il perd sa mise et le vainqueur remporte les deux pots. Il peut y avoir autant de pots parallèles que de joueurs ayant fait tapis.

Le tournoi UKIPT de Pokerstars se déroulera jusqu’en Octobre 2010

Première édition de UKIPT.

Commençant le tournoi par l’UKIPT Galway, qui s’est déroulé le 11 au 14 décembre 2009, ce tournoi de poker continue jusqu’à présent à rassembler les grandes têtes du poker autour de ses tables jusqu’ en octobre 2010. Il s’agit là de la saison 1 de ce type de tournoi. Après l’UKIPT Brighton qui a eu lieu le 15 au 18 juillet dernier, il y aura prochainement l’UKIPT Scotland dont la date n’a pas encore été déterminée pour des raisons techniques. Du 09 au 12 septembre, les abonnés du poker pourront participer à l’UKIPT Dublin avec un buy-in de 1000 euros (+100 euros). Pour finir cette première édition, l’UKIPT London se déroulera quelques jours après avec un buy-in de 5000 euros (+ 300 euros).

Le joueur qui gagnera la première place aura pour récompense le Buy-in du Main Event avec hôtel pour tous les évènements de la saison 2 de l’Ukipt. Pour la deuxième,  il est attribué un buy-in du Main Event pour quatre évènements de la saison 2 de ce même jeu. Quant à la troisième place, il lui sera également doté d’un buy-in du Main Event mais cette fois, pour deux évènements de la saison 2 de l’UKIPT. Pour le top 100, un siège pour un freeroll en ligne au prize pool de 10 000 £ sera accordé au vainqueur. Pour le moment, Michael Hill trône à la première place avec un total de point de 141.5. Christopher Brammer le succède avec 128.75 points, suivi de Michael Graydon avec 122.45 points. La quatrième et la cinquième place sont octroyées successivement à Marius Lietuvninkas et Owen Robinson.

Pokerstars, la plus grande salle de poker au monde.

Bien que Pokerstars soit déjà présent sur beaucoup de circuit de poker, notamment le LAPT (Latin Americain Poker Tour), l'APPT (Asia Pacific Poker Tour), le RPT (Russian Poker Tour), l'ANZPT (Australia New Zealand Poker Tour) ou encore l'IPT (Italian Poker Tour), l’établissement n’a pas manqué de mettre en place l’UKIPT, une série de tournois de poker organisés en live dans ces deux pays. Sponsor principal de l’european poker Tour, Pokerstars est un des leaders dans le monde des jeux en ligne. Axant ses activités dans le poker, il fait partie des établissements qui met à la disposition de ses joueurs le plus de tables de cash games et de tournois. C’est ce qui fait d’ailleurs de lui la plus grande salle de poker en ligne au monde. Notons depuis la légalisation des jeux en ligne en France, en mois de juillet dernier, le pokerstars.fr a obtenu sa licence pour le poker en ligne auprès de l’Arjel.

Si on met un point sur les règles et le déroulement de l’UKIPT, des bonus supplémentaires sont offerts aux participants lors d’une partie. Les événements au buy-in de 500 £ + 50 £, qui se sont passés à Manchester, Coventry et Nottingham ont eu un prize pool garanti de 100 000 £ tandis que les événements irlandais de Killarney et Dublin ont été dotés de 250 000 € garantis. En outre, chaque joueur obtiendra également des points dans le classement UKIPT lors de chaque événement et les joueurs qui réussiront à avoir les meilleurs résultats à la fin de la saison recevront des prix. Neuf étapes se succèderont pendant ces 11 mois de jeux avant de décerner la médaille finale.
 

Peter Eastget annonce sa retraite

Le brillant parcours de Peter Eastget

Peter Easget est connu dans le monde du poker comme étant le vainqueur attitré au WSOP. En 2008, il a remporté ce tournoi mondial et a pu décrocher la somme de 9 152 416 dollars. Avec cette victoire, l’illustre joueur est certain  de ne pas passer inaperçu dans le monde du poker. Dans son parcours, il a également remporté la 18ème  place lors de la 5ème saison de l’EPT Londres et a gagné la somme de £16 313. En 2009, il a été placé à la  78ème position au WSOP, ce qui lui a rapporté 68 979dollrs. Pour la saison 6 de l’EPT de Londres, il se positionne en 2ème place et ramasse £530 000. Lors de la saison 6 de l’EPT de Deauville 2010,  sa 8ème place lui permet d’empocher 70 000 euros. Après cette victoire, le jeune Peter Eastget décide de parcourir le monde pour découvrir les somptueux endroits de la planète. Au cours de ses voyages, il a également profité pour concourir à d’autres tournois dans plusieurs pays. En participant à toutes ces manches, son gain total s’élève à 10 626 824 dollars. Peter Eastget s’estime fier de ce qu’il a pu accomplir au poker et se retire dignement.

Sa conviction de quitter les tables de jeux

Agé de 24 ans, ce jeune Danois n’a pas pensé devenir un joueur professionnel de poker. Il a débuté sa participation aux tournois de poker pour aboutir à un objectif primordial  de devenir financièrement indépendant et pouvoir voler de ses propres ailes. Ainsi, il n’a jamais songé à pratiquer le jeu toute sa vie ni en faire son métier. Il a atteint les objectifs qu’il s’est fixé et prend de nouvelles directives pour sa vie. Ce géant du poker a remarqué que son périple fut une expérience fructueuse qui lui a permis de rencontrer de nombreuses personnalités. Peter Eastget a déclaré qu’après les 20 mois qui ont suivi sa victoire, il a perdu toute sa motivation pour le poker à haute limite. Il a réalisé ses ambitions, rien ne le garde un jour de plus à siéger aux tables de jeux.  L’illustre joueur  a senti que plus aucune ardeur pour le jeu ne l’anime. Par conséquent, il a déclaré officiellement qu’il souhaite « s’écarter complètement du poker ». Il continue qu’il est temps pour lui de changer de cap et de se consacrer à son avenir. Celui-ci termine en disant que sa nouvelle orientation pour le futur n’est pas encore définie mais une chose est sûr, on n’entendra plus parler de lui au poker.

La victoire au poker

Le poker évolue de jour en jour et devient un jeu d’envergure mondiale. Les mises se multiplient, les cagnottes valent une somme importante et chaque joueur tente de devancer ses adversaires. Pour faire partie des professionnels, de bonnes stratégies doivent être adoptées. Tout d’abord,  une bonne mesure de concentration s’impose pour que chaque coup soit un atout. Aucun bruit ni un geste venant de l’extérieur ne doit en aucun cas perturber le compétiteur. D’emblée, il faut faire preuve d’assurance en ignorant les coups tordus de l’adversaire, les éventuels appels téléphoniques ou toute autre pensée extérieure.

Pour plus de self-défense et pour éviter que le stress s’empare de vous, un portefeuille bien rempli constitue une autre forme de stratégie. En fonction des mises établies au préalable, assurez-vous que votre budget vous permette de finir les manches si votre jeu est exécrable. Cela diminue votre frustration et affecte vos techniques personnelles au point de vous amener à la défaite. Le poker se décrit également comme le challenge et le défi à soi-même. De ce fait, il ne faut jamais prétendre être le meilleur mais continuer à apprendre plus en se référant aux grands joueurs.

Une victoire au poker associe une part de chance, de calcul et une excellente intimidation de l’adversaire. Une des stratégies les plus courantes au poker est l’intimidation ou le bluff. Vos cartes peuvent être maîtres ou ne constituent pas la meilleure combinaison ! L’essentiel est de pousser l’ennemi à doubler, tripler ou quadrupler les mises jusqu’à ce qu’il dépense tous ses jetons. Mais rappelez-vous d’une petite astuce c’est que tout se joue dans votre capacité à gérer le jeu. En suivant scrupuleusement les coups et en tenant compte de vos pièces en main, vous pouvez choisir de surenchérir, de vous coucher ou tout simplement de faire croire que vous disposez les meilleures cartes. Ces derniers vont à leur tour se coucher ou vous suivre en augmentant les enjeux. Souvenez-vous que toutes vos réactions ont un sens, la colère, la frustration, le sourire ou même une petite main levée. Alors, restez naturel, gardez le sang-froid et soyez le meilleur en optant pour les bonnes stratégies.

European Poker Tour : Nicolas Chouity en sort vainqueur


La Salle des Etoiles du Sporting d’Eté a acceuilli ces derniers jours l’European Poker Tour avec plus de 800 participants. Agé à peine de 23 ans, Nicolas Chouity a été l’heureux gagnant de la somme colossale de 1,7 millions d’euros. Son excellent parcours depuis le début des tournois lui a donné l’opportunité d’avoir une avance considérable sur ses adversaires à la table finale. La finale de l’EPT s’est déroulée durant neuf longues heures pendant lesquelles le jeune Libanais n’a donné aucune alternative aux autres aspirants à la victoire. Nicolas Chouity a su utiliser son intelligence, associée à son incroyable talent et son jeu assez agressif qui a repoussé plus d’un dans la compétition. Il a remporté la victoire après avoir eu un tapis cinq fois supérieur à celui de Josef Klinger, son ultime adversaire. La victoire de Chouity ne faisait plus l’objet d’un doute après qu’il ait sorti une paire d’As.

Pour cette dernière édition selon le Directeur des jeux de la SBM, M. Noirot, Chouity a bien devancé ses adversaires et ne leur avait laissé aucune chance. Mesbah Guerfi ne se retrouve qu’à la huitième place après avoir fait capoter son As-roi face au full du Libanais. Roger Hairabedian n’a pas non plus fait long feu et se classe à la septième place avec 200.000 € en poche. Hervé Costa quant à lui a été un fier représentant des Français. Joueur encore peu connu dans le monde du poker, malgré ses cartes pas très avantageuses, il a pu récolter la coquette somme de 500.000 € et gagner ainsi la quatrième place. 2010 sera l’année du dernier passage de l’European Poker Tour à Monte Carlo selon les organisateurs. Ils sont en ce moment en pleine recherche concernant l’éventualité d’un autre tournoi de remplacement.

Le Poker : historique et mode d’emploi

D’où vient le Poker ?

La véritable origine du jeu est sujette à controverse. Entre la « Poque » amenée par les colons français débarqués en Louisiane au 18ème siècle, le « Pochen » allemand, le « Brag » anglais et le « Nas » des perses, où l’on voit apparaître pour la première fois la technique du bluff ou bien d’autres jeux qui comportant des similitudes, il est difficile de déterminer le lieu de naissance exact du Poker. On peut néanmoins affirmer qu’il a été baptisé ainsi en Amérique, à la Nouvelle Orléans, où il a acquis ses premiers adeptes. Le Poker s’est ensuite progressivement étendu, par les voyages des bateaux à vapeur parcourant le Mississipi, à commencer par l’Ouest, notamment pendant la ruée vers l’or. Ses premières variantes apparaissent durant la guerre de sécession : le Draw et le Stud. La deuxième moitié du 19ème siècle voit le Poker s’installer en Europe, sous la forme du Texas Hold’em qui demeure la version la plus populaire du jeu, particulièrement prisée des texans, d’où son nom. Propagé notamment grâce au World Series of Poker (compétition mondiale tenue à Las Vegas depuis 1970), le Texas Hold’em a éclipsé les autres variantes qui avaient fait connaître le jeu.

Comment jouer au Poker ?

Le Texas Hold’em étant la variante la plus connue, nous allons nous baser sur ses règles. Il peut accueillir 2 à 10 joueurs. Le but est de remporter les jetons des autres participants en ayant la meilleure main (parmi les 7 combinaisons de cartes possibles au Poker) ou en les poussant à se coucher. Avant que le donneur ne distribue les cartes (sauf si un croupier le fait), les 2 joueurs à sa gauche doivent s’acquitter des petite et grande blind (mises à l’aveuglette avant le début du jeu). Les 2 cartes de chacun sont distribuées dans le sens horaire, en 2 fois. A chaque fois, la carte, issue de la petite blind, est donnée face cachée. Le premier tour de mise, part du joueur à gauche de la grande blind et continue dans le sens horaire. Après ce tour, le donneur retire du jeu une carte cachée et révèle les faces visibles de 3 cartes qui seront communes, chacun peut donc les utiliser pour compléter sa main et créer une combinaison avantageuse. Le donneur retire une carte et en retourne une autre à chaque tour jusqu’à la cinquième mise. Les joueurs encore sur table confrontent alors leurs mains, chacune contenant des cartes choisies parmi les 2 individuelles et les 5 communes. S’il y a égalité, les gains sont partagés.

L’intérêt du poker gratuit

Le poker compte parmi les jeux les plus prisés, que ce soit au sein des casinos en ligne ou des casinos terrestres. Pour permettre aux joueurs débutants de se familiariser avec le monde du poker et celui du jeu en ligne sans subir de stress, les salles de jeux en ligne leur offrent la possibilité de jouer en mode gratuit : les joueurs participent à de vraies parties sans pour autant risquer leur argent.

Jouer au poker en ligne : Internet a opéré une véritable révolution dans le monde des jeux de casino. Pour s'adonner au poker par exemple, il n'est plus nécessaire de fréquenter une salle de jeux : en restant chez soi et en disposant d'un ordinateur connecté sur Internet, le joueur peut s'adonner à son jeu favori. Il lui est même possible de s'entraîner et de se mesurer à de vrais adversaires, sans avoir peur pour son argent. C'est ici qu'intervient le jeu en mode gratuit. Au cours de ce type de partie, le joueur fait plus ample connaissance avec les règles du jeu, peaufine ses stratégies et tactiques de jeu et se familiarise avec l'interface. Bref, il a l'occasion de s'entraîner avant de se lancer dans le vif du sujet.

Partie de poker gratuit : Comme on peut facilement le deviner, une partie de poker gratuit implique que le joueur ne débourse pas le moindre euro ou le moindre dollar au cours de la partie. Il faut souligner au passage qu'il ne s'agit pas de parties virtuelles qui se jouent contre une machine. Le joueur qui décide de s'entraîner au poker en mode gratuit se retrouve face à de vrais adversaires pour une véritable partie de poker. En résumé, les joueurs, la table de poker et la partie jouée sont bien réelles. Seuls les jetons misés sont fictifs.

Comment jouer au poker gratuit ? Les internautes intéressés par une partie de poker gratuit doivent premièrement s'inscrire au sein d'un casino en ligne ou d'une salle de jeux virtuelle proposant des parties de poker. Une fois cette étape accomplie, il ne leur reste plus qu'à effectuer des recherches afin de trouver des tables de poker proposant des parties gratuites et de choisir celle qui attire leur attention. La plupart des sites de jeux en ligne proposent systématiquement le mode gratuit – également appelé « mode fun » – aux membres nouvellement inscrits. Il n'existe par ailleurs pas de limites au temps passé à jouer de manière gratuite.

Pourquoi participer à des parties gratuites ? Se lancer dans des parties gratuites de poker présentent de nombreux intérêts. Le plus intéressant se trouve dans le fait que le joueur ne risque pas de perdre son argent et peut faire ses premiers pas dans le monde du poker en ligne en toute sérénité. Il faut cependant noter qu'il n'est pas conseillé de s'éterniser en mode gratuit. En effet, à force de jouer sans rien empocher, le joueur peut finir par se lasser. Une fois que l'on maîtrise bien les règles et l'interface de jeu et que l'on a pu mettre en place des stratégies, il ne faut pas attendre trop longtemps avant de jouer en mode réel et mettre à profit les expériences enrichissantes réalisées en mode gratuit. L'on soulignera au passage que le plus grand plaisir en jouant au poker réside au niveau des sensations indescriptibles que l'on ressent dans l'attente des résultats du jeu et dans la perspective des gains potentiels.

Gagner de l'argent en jouant au poker gratuit : Jouer au poker gratuit n'est pas seulement un moyen d'améliorer son jeu au poker. Les parties gratuites offrent également aux joueurs l'opportunité d'empocher des gains. C'est notamment le cas dans le cadre des Freerolls, des tournois de poker auxquels tout le monde peut participer et dont les inscriptions sont entièrement gratuites. Si la participation n'est pas payante, les meilleurs joueurs sont récompensés par des sommes d'argent.